Visite d’Emmanuel Macron en Irak : le président français annonce que les forces françaises resteront en Irak !

Le président français a atterri à Bagdad ce vendredi 27 août 2021 pour une visite de deux jours en Irak. Il a participé ce samedi 28 août à la conférence des voisins de l’Irak qui a connu la présence d’autres dirigeants du Moyen-Orient. 

Au cours de cette réunion, Emmanuel Macron rassure les participants sur l’engagement de la à œuvrer pour la stabilité de l’Irak et de toute la région.

La France veut rester un allié de taille pour la lutte contre le terrorisme et le maintien de la paix au Moyen-Orient. C’est le message fort qu’on retient de cette visite du président français à Bagdad. En effet, Emmanuel Macron participait le 28 août à la « conférence des voisins de l’Irak » organisée par les autorités irakiennes en collaboration avec Paris. 

Plusieurs autres pays ont répondu présent à ce rendez-vous. On peut citer l’Iran, l’Arabie saoudite, l’Égypte, la Turquie, le Koweït, la Jordanie et le Qatar. L’objectif de cette réunion est de parler de la lutte contre le terrorisme en Irak et de la stabilité du Moyen-Orient. Un processus dans lequel la France confirme son engagement.

 

Emmanuel Macron affirme que les militaires français vont poursuivre la mission en Irak

La France ne veut pas commettre les mêmes erreurs en Irak comme les troupes américaines en Afghanistan. « Quels que soient les choix américains, nous maintiendrons notre présence pour lutter contre le terrorisme en Irak, aussi longtemps que les groupes terroristes continueront à opérer et aussi longtemps que le gouvernement irakien demandera cet appui. Et nous avons les capacités opérationnelles pour assurer cette présence, quels que soient les choix américains. » C’est en ces termes que le chef de l’État français s’exprimait lors d’une conférence de presse dans la capitale irakienne.  

Pour Emmanuel Macron, l’Irak est un pays pivot pour une stabilité du Moyen-Orient. Pour cela, il veut le promouvoir comme un espace de coopération. Cependant, ce territoire est pour le moment un espace de confrontation. 

Non seulement, il subit quotidiennement des attaques des groupes terroristes, mais il constitue un champ de bataille pour les puissances de la région. La Turquie combat les indépendantistes kurdes et l’Iranien en a établi une zone d’influence. La France compte actuellement 200 soldats sur le territoire irakien, dont 160 sont déployés sur des missions de formation.

 

Une visite de médiation ?

La conférence des voisins de l’Irak est un sommet réussi selon plusieurs observateurs. Au-delà de l’annonce de Macron relative au maintien des forces françaises, cette réunion a connu une forte mobilisation. La présence de l’Iran et de l’Arabie saoudite est un fait largement commenté. Pour rappel, Téhéran et Riad ont rompu leurs relations diplomatiques depuis 2016. De même, ils s’opposent sur certains conflits, notamment en Syrie et au Yémen. 

Le fait de voir ensemble les chefs de la diplomatie de ces deux pays est une image forte qui renforce la puissance diplomatique de la France. « Le temps était à l’apaisement. Je pense qu’il y a aussi une prise de conscience de toutes les puissances de la région que le contexte contemporain impose à réengager des discussions et à coopérer », souligne le locataire de l’Élysée. 

Afficher Masquer le sommaire
Accueil / Politique / Visite d’Emmanuel Macron en Irak : le président français annonce que les forces françaises resteront en Irak !