Visite de Jean Castex dans la Manche : le Premier ministre sera présent pour le 2e anniversaire du Grenelle des violences faites aux femmes !

Ce jour, le Premier ministre, se rend à la Manche pour assister au deuxième anniversaire du Grenelle des violences conjugales. L’annonce a été faite par Matignon ce jeudi et la visite s’inscrit dans le cadre de restitution d’un état des lieux des violences dans les foyers. À l’occasion, le Premier ministre prendra part à d’autres évènements connexes.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Jean Castex (@jcastexpm)

Les violences conjugales au cœur de la visite

Voilà deux ans jour pour jour que le Grenelle des violences conjugales a été lancé. Une équipe d’autorités gouvernementales se rend à la Manche, au tribunal Coutances et à Saint-Lô pour la commémoration de ce deuxième anniversaire.

Le Premier ministre sera accompagné du Garde des Sceaux, Monsieur Éric Dupont-Moretti, de la ministre chargée de l’égalité entre les hommes et les femmes Elizabeth Moreno, en plus de Marlène Schiappa, ministre déléguée en charge de la citoyenneté.

Durant ce déplacement, le Premier ministre se rendra en premier lieu à Coutances où il va présenter le dispositif d’accueil des victimes et de prévention contre les violences conjugales. À la même occasion, il devra y rencontrer les activistes engagés dans ce mouvement.

Ensuite, le centre d’hébergement et de réinsertion sociale « Villa Myriam » de Saint-Lô accueillera le collège ministériel où des échanges auront lieu avec des acteurs en charge de l’hébergement et de lutte contre la violence conjugale.

Dans un troisième temps, le Premier ministre va présider une assemblée du comité de pilotage de Grenelle avant de prononcer un discours en préfecture, toujours à Saint-Lô.

Globalement, cette visite vise notamment à faire le bilan des moyens déployés contre les violences conjugales et insister sur les mesures annoncées pour lutter contre davantage cet état de choses. À noter enfin que cette visite survient quelques mois après les meurtres perpétrés contre les femmes Hayange et Mérignac.

Les dispositifs en vue pour lutter contre les violences conjugales

Ce déplacement du premier français à la Manche va servir de précurseur à une avancée considérable dans l’engagement de lutte contre les différentes formes de violences qui sévissent dans les foyers.

Depuis Manches, une mesure de renforcement de la coordination locale des informations entre les différents acteurs (associations, force de l’ordre, juridictions) sera initiée. Cela permettra de suivre localement les situations individuelles mensuellement ou au moins chaque deux mois, a indiqué Matignon.

Ainsi, le premier signera une circulaire généralisant l’instauration locale de suivant prenant en compte : préfet, procureur de la République, services déconcentrés, forces de l’ordre, etc.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Jean Castex (@jcastexpm)

Une mesure de renforcement de contrôle des armes à feu permettra aussi de réduire les cas de féminicide. Elle permettra d’ajouter à la liste du FINIADA, en plus des personnes n’ayant pas l’autorisation de détenir des armes à feu, ceux ayant commis des infractions relatives aux atteintes aux mineurs et à la famille.

L’entourage du Premier ministre indique qu’un fichier recensant l’ensemble des auteurs de violences à l’échelle nationale est en cours d’élaboration. Et qu’il prendra en compte ceux déjà reconnus coupables du crime et sera enrichi au fur et à mesure. Cela favorisera sans doute une vision globale du danger et la détection des signaux en vue d’accompagner les victimes.

D’autres mesures comme la promotion de téléphone grave danger dont 3000 sont promues en 2021 seront renforcées ainsi que l’accélération du processus de déploiement et d’octroi des bracelets anti-rapprochement.

 

Afficher Masquer le sommaire
Accueil / Politique / Visite de Jean Castex dans la Manche : le Premier ministre sera présent pour le 2e anniversaire du Grenelle des violences faites aux femmes !