Vacances et confinement local : est-ce finalement possible de partir pendant le week-end ?

Afficher Masquer le sommaire

Avec le taux d’incidence qui connaît des sommets pour les Alpes-Maritimes avec une vive inquiétude pour Nice, les autorités compétentes ont décidé de proposer un confinement local. Ce dernier n’est pas valable tout au long de la semaine, mais uniquement au cours du week-end, et cela pendant deux semaines à compter de ce vendredi. Alors que la zone B vient de commencer les vacances, la zone A est déjà de retour à l’école et la zone C retrouvera son école lundi prochain. Face à cette nouvelle restriction, il faut donc se questionner sur les éventuels départs en vacances, car sont-ils possibles ?

Pas de départs pour le week-end dans les zones concernées

Une question très pertinente a été posée à Nice Matin et le journal a donc pu apporter une réponse qui devrait combler de nombreux Français qui sont dans une situation assez floue. Pour savoir, Nice et le littoral sont concernés par le confinement local au cours du week-end. Cela correspond à Théoule-sur-Mer jusqu’à Menton sans oublier bien sûr Nice et en passant, par Cannes et Antibes.

  • La zone n’est pas très bien déterminée, c’est pour cette raison que le flou règle dans une partie du sud de la .
  • Pour le confinement local et partiel, les départs au cours du week-end ne sont pas envisageables puisque vous devez fournir une attestation.
  • Comme le révèle le journal, ceux qui prévoyaient de prendre des congés dans une autre région et qui souhaitaient partir ce week-end se retrouvent dans une situation complexe.

Les départs le samedi ou le dimanche ne sont pas envisageables, mais il y a toutefois une solution qui pourrait vous satisfaire. Si cela est envisageable, vous pouvez déplacer votre départ en vacances au vendredi ou au lundi pour ne pas tomber sous le coup du confinement partiel du sud de la France.

Bien sûr d’autres restrictions sont à prendre en compte puisque vous pouvez partir le vendredi par exemple, mais il y a le couvre-feu qui est maintenu à 18 heures pour l’ensemble de la semaine. Il est alors impossible de partir après cette heure ou de vous retrouver sur le trajet sous peine d’écoper d’une amende de 135 euros.

Des déplacements non essentiels ne sont pas à privilégier

Avec le taux d’incidence qui est assez élevé pour les Alpes-Maritimes, le préfet ainsi que les autorités compétentes souhaitent réduire les statistiques et limiter la propagation du virus. Avec les vacances scolaires, le contexte pourrait être beaucoup plus problématique surtout si vous avez une transmission au niveau de votre famille, de votre entreprise… Il est alors préférable de prendre toutes les précautions nécessaires. Lors de sa conférence de presse du 22 février 2021, le préfet a précisé qu’il fallait éviter les déplacements non essentiels. Vous avez donc deux possibilités pour ces vacances scolaires de février.

Soit vous déplacez le jour pour le départ en pensant à revenir en dehors de la période du couvre-feu du lundi au vendredi, soit vous annulez les congés et vous les programmez pour le pont de l’Ascension ou encore les congés d’été en espérant que la situation soit nettement plus intéressante. Il faut également savoir qu’une autre zone semble être inquiétante et des mesures pourraient être prises très prochainement, il s’agit de Dunkerque puisque le taux d’incidence est vraiment très élevé avec plus de 900 cas pour 100 000 habitants.

N’oubliez pas de respecter les gestes barrières, de porter le et de rester à distance des personnes que ce soit au travail, dans votre cercle privé, avec des amis…

Accueil / France / Vacances et confinement local : est-ce finalement possible de partir pendant le week-end ?