Vacances d’été : Jean Castex prépare un plan en plusieurs étapes qui pourrait contrecarrer nos vacances !

Vous avez sans doute pu découvrir Jean Castex lors de sa dernière allocution. Il a évoqué le protocole qui sera en vigueur.

Jean Castex

Si la situation le permet, le protocole pourrait être appliqué, mais, si le contexte sanitaire devient plus préoccupant, les vacances d’été seraient entachées. Bien sûr, il est préférable d’envisager le côté positif, c’est nettement plus agréable pour le moral, surtout en ces temps difficiles où il est déjà au plus bas pour plusieurs Français.

annonce un allègement des mesures

Nous sommes confinés depuis pratiquement un mois, cela dépend du département dans lequel vous pouvez vivre. En effet, certains ont été confinés un peu plus tôt que, la France entière, ce fut notamment le cas pour les Alpes Maritimes ou encore Dunkerque. Jean Castex a eu l’occasion de s’exprimer avant la fin du mois d’avril. Si le protocole envisagé est appliqué, les vacances d’été pourraient se dérouler dans des conditions appréciables.

  • L’interdiction pour les déplacements devrait être levée, vous pourrez alors aller au-delà des 10 kilomètres sans avoir une attestation.
  • Elle sera appliquée le 3 mai 2021 si toutefois la situation est bénéfique.
  • Les terrasses, certains domaines culturels ainsi que les commerces pourraient ouvrir à la mi-mai aux alentours du 15 ou du 17 mai.

Il faudra patienter pour connaître les dates officielles, mais sachez que les enfants ont déjà repris le chemin de l’école pour ce 26 avril. Cela concerne les primaires ainsi que les maternelles. Pour les collèges et les lycées, il faudra attendre la semaine prochaine pour un retour sur les bancs de l’école. Les vacances d’été se profilent déjà à l’horizon et avec un allègement des restrictions, il y a de grandes chances pour que les réservations prennent de l’ampleur dans les prochains jours.

Une réservation avec une annulation tout à fait possible

Les touristes français peuvent avoir la crainte de prendre une réservation et de perdre de l’argent. Dans les colonnes de 20 Minutes, nous pouvons découvrir que les vacanciers peuvent se projeter sans aucune difficulté. En effet, les billets seront par exemple remboursables à 100 % du côté d’Air France, vous pouvez déjà réserver vos places pour les vacances d’été. Si ces dernières sont à nouveau perturbées par la , vous pourrez toujours avoir un remboursement dans les plus brefs délais.

Les Français semblent avoir l’envie de prendre l’avion puisque les vols seraient largement réservés par rapport au train. Du côté de la SNCF, il est encore un peu tôt pour se prononcer, mais il faudra attendre les prochaines semaines, et surtout le . Ce dernier devrait se produire le 3 mai prochain si toutefois la situation sanitaire est propice. Les Français pourront ainsi se projeter un peu plus facilement pour leurs congés qui devraient se dispatcher entre la mer et la montagne.

Pour les déplacements à l’étranger, il faudra à nouveau attendre pour savoir si les frontières seront réellement ouvertes.

Certains hébergements seront prisés

Pour les prochaines vacances d’été, il faudra bien sûr respecter les gestes barrières, mais aussi prévoir des hébergements qui respectent un protocole sanitaire précis. Il faut savoir que le camping est largement prisé en France, mais il sera judicieux de choisir des zones éloignées de la foule.

  • Finalement, la sélection sera la même que celle envisagée en 2020 puisque les Français avaient pu partir en vacances d’été.
  • Selon les données transmises par 20 Minutes, les Français pourraient privilégier à nouveau la France pour leurs congés.

Si les réservations ont déjà commencé, l’ouverture des frontières pour rendre les déplacements un peu plus aisés.

Les Français pourraient peut-être, comme ils l’ont déjà fait l’année dernière, privilégier le camping-car qui constitue à la fois un moyen de déplacement et un logement. Ainsi, pas de trains bondés ou de camping ou hôtels où on croise énormément de personnes et où le respect des règles sanitaires est plus compliqué. En camping-car, la possibilité de vivre et de subvenir à tous ses besoins sans avoir à se mêler à la foule constitue un grand avantage en ces temps sanitaires difficiles. Cela explique sans doute la recrudescence de l’amour des Français pour ce véhicule depuis l’année dernière !


Jennifer Labracuol

Je suis particulièrement intéressée par l'actualité people et politique, deux sujets pourtant diamétralement opposés ! Je partage donc mon avis régulièrement dans mes articles.