Panne des principaux réseaux sociaux, quel impact ?

Le lundi 04 octobre dernier, les géants de la communication digitale Whatsapp, Facebook, Messenger et Instagram ont cessé de fonctionner pendant des heures dans le monde entier. Un scénario des plus imprévisibles qui a plongé les utilisateurs de ces réseaux sociaux dans une stupéfaction mêlée à de nombreuses inquiétudes. Même si la situation a pu progressivement revenir à la normale dans la soirée de ce même lundi, cet évènement a eu de nombreuses retombées qu’il est important d’analyser.

 

View this post on Instagram

 

A post shared by RNDTV (@therndtv)

Une chute de croissance économique pour les géants de l’information digitalisée et leurs utilisateurs touchés par ce grand bug

Les 06 heures de dysfonctionnement ont coûté très cher à ces réseaux sociaux qui au fil du temps sont devenus de grandes multinationales. Pour ces plateformes aux milliards d’utilisateurs, la sanction fut d’abord économique.

En effet, on a observé une baisse de 05% au niveau de la bourse de Wall Street concernant la valeur boursière des actions de ces sociétés.  Un taux de régression qui s’estime en centaines de millions de dollars.

Pour les fidèles utilisateurs des réseaux Whatsapp, Facebook, Messenger et Instagram, la situation a également été salée ce lundi noir. Facebook par exemple n’a pas été en mesure de publier des centaines de milliers de publicités sur son espace informatique ce qui a entraîné aussi bien la baisse de son chiffre d’affaire que ceux des commanditaires de ces annonces payantes.

Une panne générale des leaders actuels de l’information digitale qui profite à leurs concurrents

Le proverbe « Le malheur des uns fait le bonheur des autres » s’est confirmé une nouvelle fois encore dans la journée du lundi 04 octobre 2021. En effet, pendant que les réseaux Facebook, Whatsapp, Messenger et Instagram étaient paralysés, d’autres plateformes de communication digitale comme Twitter, Telegram ou encore Signal ont vu s’accroître considérablement leurs nombres d’utilisateurs en l’espace de seulement quelques heures.  Un regain d’attractivité qui fait déjà le bonheur de ces réseaux sociaux en termes de valeur économique ces deux derniers jours.

À la longue, ces plateformes digitales qui ont connu depuis lundi des chiffres records de téléchargement de leurs différentes applications pourraient profiter de cette période de faiblesse connue par les mastodontes de l’information numérique pour peu à peu s’illustrer au-devant de la scène mondiale comme les nouveaux leaders de ce marché très lucratif à l’ère des nouvelles technologies.

 

View this post on Instagram

 

A post shared by Reading Room (@readingroomindia)

L’insécurité et la dépendance des réseaux sociaux à nouveau au cœur des débats

Malgré les messages d’excuses publiques publiés par la plupart des réseaux touchés par cette panne notamment Facebook par le biais de son fondateur Marc Zuckerberg, certains internautes continuent d’avoir de grandes inquiétudes.

En effet, les origines de ce dysfonctionnement généralisé n’ont pas encore été totalement élucidées. Une réalité qui fait monter au créneau plusieurs analystes exposant différentes théories du complot au sujet des nombreuses malversations de ces réseaux qui entravent la confidentialité des informations partagées sur ces espaces virtuels.

De plus, ce dysfonctionnement mondial a permis à une grande partie des humains de se rendre compte de leur addiction à ces technologies popularisées au début du 21ème siècle.

Afficher Masquer le sommaire
Accueil / Lifestyle / Panne des principaux réseaux sociaux, quel impact ?