Le lait maternel contiendrait des anticorps contre le Covid-19!

Dans la lutte contre la pandémie du covid-19, aucune piste de solution n’est négligeable. Des vaccins, nous sommes en train de passer à d’autres solutions inimaginables. C’est la preuve que les scientifiques sont à pied d’œuvre pour finir avec cette pandémie. C’est le lait maternel qui s’invite dans le combat.

Le lait maternel pour soigner le covid-19 ?

On pourrait en arriver là. Selon les résultats d’une étude il y a quelques jours, le lait maternel des femmes victimes du Covid-19, et ou vaccinées, neutraliserait le virus.

D’origine américaine, cette recherche menée par des spécialistes de a prouvé la présence d’anticorps dans le lait maternel. Ces anticorps auraient la capacité de détruire totalement l’infection. C’est ce lundi que l’équipe de chercheurs déclare son efficacité pour sauver les nouveaux nés, mais aussi des personnes victimes de forme grave du Covid-19. Ceci sur une période allant jusqu’à 10 mois, après la contamination ou la vaccination les anticorps seraient secrétés par la mère contre le virus.

L’essentiel sur cette étude américaine

C’est sous la direction de Rebecca Powell, docteure au centre de soins Mount Sinaï Hospital que l’étude a été menée. L’étude a constitué une équipe scientifique pour recueillir sur 75 femmes une quantité de lait maternel.

Toutes ces femmes ont déjà été contaminées et soignées avec succès du covid-19.  Sur une période déterminée, on a constaté la présence d’anticorps dans les laits prélevés à hauteur de 88%.

L’examen de ces anticorps montre qu’ils ont une capacité de neutralisation du virus. On peut donc les opposer à l’infection. La suite de l’expérience a consisté à évaluer la durée de sécrétion de ces anticorps par ces femmes dans le lait maternel. La sécrétion a continué jusqu’à 10 mois sans interruption. Ce qui veut dire que lorsque l’allaitement continu sur 10 mois, la femme produit des anticorps.

Les conclusions de la docteure Rebecca Powell

De ses analyses, elle ressort une autoprotection de la mère pour son bébé. Ainsi donc, les mères ne devraient pas arrêter d’allaiter leur bébé à cause de la contamination. Au contraire, continuer pour produire plus d’anticorps nécessaire à la protection de l’enfant.

Puisque selon elle, s’il est évident que les enfants ne sont pas aussi exposés aux contaminations, une minorité pouvait avoir besoin de soins intensifs. C’est possible pour les contaminations par les variantes graves du covid-19.

Par ailleurs elle tire la conclusion selon laquelle on pourrait utiliser ces anticorps sécrétés dans le lait maternel pour aider les adultes aussi. Les personnes atteintes des formes les plus graves du covid-19 peuvent trouver de soulagement à travers l’exploitation médicale des anticorps en question.

Que faut-il attendre de ses résultats ?

Il faut attendre la validation d’une telle solution par la communauté scientifique.  En attendant, Il faut retenir pour l’instant que le lait maternel serait efficace contre la contamination pendant une durée bien précise de celle-ci. Il s’agit du moment entre la manifestation de la maladie et celle de la réalité de la majorité des symptômes.

Il ne faut donc pas le confondre à un vaccin. La meilleure solution de l’heure dans ce combat reste donc la vaccination.

Afficher Masquer le sommaire
Accueil / Santé / Le lait maternel contiendrait des anticorps contre le Covid-19!