Le cancer du sein toutes les réponses que vous avez sur le dépistage de cette maladie !

Le cancer du sein est une maladie qui tue silencieusement des milliers de femmes dans le monde. Il est réputé silencieux à cause de son dépistage qui est pratiquement méconnu de la majorité. Il survient par surprise dans la majorité des cas. Plusieurs patientes ne se savent malades qu’à une phase critique.

Comment dépister et prévenir un cancer de sein ?

Faites-vous consulter. Avant tout c’est ce qui est recommandé à toute femme. Il est une évidence que la cible du cancer de sein est la femme. Mais les expériences scientifiques prouvent qu’il y a une petite possibilité chez les hommes également. Même si cette possibilité est insignifiante, elle existe.

Pour prendre moins de risque, la meilleure manière est la consultation d’un médecin. Surtout pour les femmes qui sont plus exposées. En ce qui concerne le dépistage, ce sont les femmes qui ont plus de 50 ans qui doivent aller voir un médecin fréquemment. Jusqu’à ce jour c’est la consultation qui donne plus de fiabilité et vous permet une meilleure prévention.

Quand et comment se fait le dépistage ?

Après la cinquantaine, il est conseillé aux femmes d’aller voir le médecin au moins une fois l’an. Une fois chez le médecin, celui-ci procèdera à des manipulations du sein pour détecter d’éventuelles anomalies. Il peut s’agir des gonflements, des douleurs ou même des déformations. C’est au niveau des mamelons que l’on peut remarquer une déformation suspecte de cancer. Mais le médecin observe aussi d’autres parties du corps proches et liées au sein. Les aisselles et la clavicule peuvent présenter des symptômes. Chez certaines personnes, on peut voir un écoulement à un certain âge.

Qu’en est-il de l’autopalpation des seins ?

Il faut comprendre par cette méthode une manière de se consulter sans l’aide d’un médecin. Elle est bonne mais peu fiable pour deux raisons.

La première est que les gestes ne sont pas une invention personnelle. Il ne s’agit pas de palper les seins comme on veut. Cela doit s’apprendre auprès du médecin qui vous montrera ce qu’il faut faire exactement.

L’autre raison est qu’il y a spécifiquement ce qu’il faut rechercher dans chaque partie. Ainsi donc, l’autopalpation est bien quand on en a une formation complète. Dans le cas contraire, il vaut mieux aller voir le médecin pour ne pas se tromper ni de geste ni de diagnostic.

Bon à savoir sur la mammographie et les risques de cancer de sein

Faire une radiographie des seins n’est pas quelque chose d’agréable aux patientes. Cela met vraiment mal à l’aise selon les spécialistes. Les quelques secondes sont désagréables.

Ainsi, une mammographie n’est pas sans risque pour la santé de la femme. Cela se justifie par l’exposition du corps aux rayons X.

Pour ne pas prendre trop de risque à ce sujet, il faut la faire une fois chaque deux ans si possible. En ce qui concerne les risques, les spécialistes parlent des antécédents familiaux. Ainsi une femme qui a dans sa famille des personnes victimes des cancers de pancréas, de l’ovaire ou de seins, est plus exposée.

Afficher Masquer le sommaire
Accueil / Santé / Le cancer du sein toutes les réponses que vous avez sur le dépistage de cette maladie !