La nouvelle pilule anti covid-19 de Pfizer, le Paxlovid à des résultats encourageants !

Super efficace pour prévenir à 89 % le risque d’hospitalisation ou de après infection par le SARS-CoV-2, le Paxlovid (appellation commerciale) est une molécule qui a été mise en place par Pfizer. Elle fait déjà ses preuves à travers des résultats encourageants.

 

View this post on Instagram

 

A post shared by LoginClinics (@loginclinics)

La nouvelle pilule anti-covid-19 de Pfizer Paxlovid montre des résultats prometteurs

Pfizer est dans tous les fronts. Après être devenu le premier laboratoire à élaborer un vaccin anti-covid, il est le deuxième laboratoire à rapporter des résultats positifs pour les médicaments antiviraux oraux. ​​​​ Il se voit devancé par Merck, dont le molnupiravir a obtenu le feu vert au Royaume-Uni depuis jeudi.

Selon les explications faites par Pfizer, la prise de Paxlovid dans les trois jours suivant l’apparition des symptômes peut réduire le risque d’hospitalisation et de de 89 %.

Dans sa recherche clinique, la société pharmaceutique a comparé les progrès sur 28 jours de 389 patients Paxlovid et de 385 patients sous placebo. Elle a enregistré 3 hospitalisations et 0 pour le premier cas, et 27 hospitalisations pour l’autre cas, dont 7 décès.

Prix ​​liés au revenu de chaque pays

Il est important de comprendre que lorsque la prise du traitement débute dans les cinq premiers jours après l’apparition des symptômes, les résultats sont toujours meilleurs. En effet, cela permet d’observer une hospitalisation de seulement 6 patients sur 607. Face à ces chiffres, Pfizer a stoppé ses essais cliniques et a soumis un dossier d’autorisation auprès de la Food and Drug Administration (FDA) de l’agence de santé américaine.

Paxlovid se compose essentiellement de deux molécules. L’une a une appellation PF-07321332. C’est l’agent actif, qui empêche la protéine virale de bien fonctionner, bloquant ainsi sa capacité à se répliquer. L’autre molécule est le ritonavir, qui peut maintenir le PF-07321332 actif dans le corps pendant une plus longue période.

« PF-07321332 ne montre aucune preuve d’interactions mutagènes de l’ADN », a déclaré Pfizer. Un léger tacle pour Merck, surtout lorsqu’on sait que la génotoxicité de ses molécules anti-Covid a été remise en cause. La société a également déclaré que les prix de ses médicaments seront liés aux revenus de chaque pays, de sorte qu’ils soient toujours abordables.

Traiter au plus vite les personnes les plus vulnérables

Comme déjà expliqué ci-dessus, lorsque le médicament est pris dans les 3 jours suivant l’apparition des symptômes, cela peut réduire le risque d’hospitalisation et de décès de 89 %. En effet, selon les essais menés, au 28e jour, le taux d’hospitalisation dans le groupe de traitement était de 0,8 % et le nombre de décès était de zéro, tandis que le taux d’hospitalisation dans le groupe témoin était de 7 % et le nombre de décès était de 7.

Si ces médicaments sont pris dans les 5 jours suivants, l’apparition des symptômes, les résultats demeurent toujours significatifs : 1% des malades sont hospitalisés avec 0 décès dans le groupe de traitement, tandis que dans le groupe témoin, 6,7% des malades sont hospitalisés avec 10 décès. Le groupe de traitement n’a pas eu plus d’effets secondaires que le groupe témoin.

Bref, ce nouveau médicament a la capacité d’éliminer 9 hospitalisations sur 10 ! Pfizer envisage de soumettre un dossier d’autorisation à la FDA dès que possible.

 

Afficher Masquer le sommaire
Accueil / Santé / La nouvelle pilule anti covid-19 de Pfizer, le Paxlovid à des résultats encourageants !