Vous êtes ici :   Accueil   >   Actualités   >   Pape affaibli à Pâques : doit-on s’inquiéter pour sa santé ?

Pape affaibli à Pâques : doit-on s’inquiéter pour sa santé ?

Malgré sa faiblesse à Pâques, le pape continue ses fonctions. Les préoccupations sur sa santé persistent.

Montrer le sommaire Cacher le sommaire

En cette période de Pâques, le pape, âgé de 84 ans, demeure fidèle à sa charge malgré sa santé affaiblie. L’interrogation persiste : a-t-il encore la capacité de mener à bien son rôle en dépit de son état de santé? Près de 1,3 milliard de catholiques à travers le monde restent suspendus à son action, anticipant les répercussions possibles de ce problème grandissant. Nous vous invitons à plonger plus avant dans cet article pour comprendre la situation, ses enjeux et comment la papauté, et par extension, la foi aptolistique universelle, naviguent ces eaux inexplorées.

Ce qu’il faut retenir :

  • En dépit de troubles de santé clairement visibles, le pape François a honoré les cérémonies de Pâques, la plus importante fête du calendrier chrétien.
  • L’état de santé du pape préoccupe cependant l’Église Catholique et incite à des interrogations sur sa capacité à assumer pleinement ses fonctions dans la durée.
  • Malgré tout, le pape a tenu à réaffirmer son engagement et sa volonté de continuer à servir l’Église, tout en faisant face à ces problèmes de santé.

Un appel à la paix et un pape affaibli

Le pape François, âgé de 87 ans, a célébré la semaine sainte du dimanche des Rameaux au dimanche de Pâques. Malgré son état de santé fragile qui suscite des inquiétudes, il a tenu à assumer ses responsabilités lors des différentes cérémonies.

Durant cette période, le pape a lancé un appel à la paix mondiale, mettant notamment en lumière la situation en Terre Sainte. Cet appel souligne l’engagement du souverain pontife en faveur de la résolution des conflits et la promotion de la paix dans le monde.

Les engagements tenus par le pape François pendant la semaine sainte

Malgré son état de santé préoccupant, le pape François a participé aux moments clés de la semaine sainte :

À voir Vueling ouvre-t-elle des vols spéciaux pour la demi-finale à Dortmund ?

  • Le dimanche des Rameaux, où il a présidé la messe d’entrée en semaine sainte devant une foule réduite en raison des restrictions liées à la pandémie de Covid-19.
  • Le jeudi saint, avec la célébration de la messe chrismale, durant laquelle il a rappelé l’importance de la proximité entre les prêtres et leurs fidèles.
  • La veillée pascale du samedi soir, marquée par la bénédiction du feu nouveau et la lecture de l’évangile annonçant la résurrection du Christ.
  • Le dimanche de Pâques, où il a prononcé le message Urbi et Orbi (à la ville et au monde) et donné sa bénédiction apostolique.

Malgré ses récentes opérations et un état de santé affaibli, le pape François continue de remplir ses obligations. Cependant, certains observateurs s’inquiètent pour la suite de son pontificat et se demandent si le souverain pontife pourra tenir la distance face aux multiples défis qui se posent à l’Église.

Des inquiétudes sur la santé du pape et la suite de son pontificat

Ces dernières années, le pape François a été opéré plusieurs fois, notamment en juillet 2021 pour une sténose diverticulaire symptomatique. Sa santé précaire ne rassure pas quant à la capacité du pape à assumer ses responsabilités dans les années à venir. Parmi les défis auxquels doit faire face le Vatican figurent :

  • La gestion des scandales liés à la pédophilie et aux abus sexuels au sein de l’Église.
  • Les réformes institutionnelles nécessaires pour moderniser la Curie romaine et renforcer la transparence financière du Saint-Siège.
  • La poursuite du dialogue interreligieux et œcuménique, cher au pape François.
  • La mise en œuvre de politiques plus écologiques et sociales, en accord avec l’encyclique Laudato si’.

Face à ces enjeux majeurs, la santé du pape et sa capacité à diriger l’Église sont des questions qui suscitent de nombreuses interrogations. Malgré tout, le pape François continue de remplir son rôle et d’honorer ses engagements.

La question de la succession

Alors que les inquiétudes sur la santé du pape persistent, la question de sa succession commence à se poser. Toutefois, il est difficile de prédire qui pourrait être élu pour succéder au pape François. En effet, en cas de vacance pontificale, ce serait aux cardinaux réunis en conclave de désigner un nouveau pape.

Aujourd’hui, aucun candidat ne semble émerger comme favori et plusieurs noms circulent dans les couloirs du Vatican. Les cardinaux devront choisir un successeur capable de poursuivre les réformes engagées par le pape François, tout en tenant compte des défis auxquels doit faire face l’Église catholique.

À voir Strasbourg: pourquoi cette effervescence littéraire dans le Grand Est?

En attendant, c’est un pape affaibli mais déterminé qui continue d’exercer sa charge, malgré les inquiétudes persistantes.

FAQ : Pâques  : affaibli, le pape assume sa charge mais les inquiétudes persistent

Quelle est la situation de santé du pape pendant les célébrations de Pâques ?

En raison de certaines complications de santé, le pape est considéré comme affaibli. Cependant, il a tenu à assurer ses fonctions et a participé à toutes les cérémonies de Pâques selon les traditions catholiques.

Le pape est-il en mesure d’assumer toutes ses charges ?

Malgré son état de santé déclinant, le pape continue d’assumer ses charges. Il a exprimé sa volonté de servir l’église et son peuple malgré les inquiétudes persistantes concernant sa santé.

Quelles sont les inquiétudes qui persistent concernant la santé du pape ?

Il existe des inquiétudes persistantes concernant la santé du pape. Ces préoccupations sont principalement liées à son affaiblissement observable et aux implications que cela pourrait avoir sur sa capacité à assurer ses responsabilités en tant que pape.

Vous aimez ? Partagez !

Info Menton est un média indépendant. Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités :