Vous êtes ici :   Accueil   >   France   >   La nouvelle astuce de la police sur Waze qui va devenir un cauchemar pour les automobilistes

La nouvelle astuce de la police sur Waze qui va devenir un cauchemar pour les automobilistes

Cette nouvelle astuce sur Waze fait trembler les automobilistes. Les policiers trouvent une idée de génie pour les berner.

Montrer le sommaire Cacher le sommaire

Cela fait de nombreuses années que les automobilistes utilisent l’application Waze pour connaître l’état du trafic et pour trouver des routes plus fluides. Cet outil connaît un véritable succès auprès de ses utilisateurs dans le monde. Entre autres, elle prévient les conducteurs de la présence des radars. Mais, les policiers ont plus d’un tour dans leur sac !

Waze : Une application très populaire que les conducteurs apprécient

L’application Waze est l’une des plus utilisées dans le monde. Elle permet en quelques secondes de voir l’état général de la circulation et aide ainsi à trouver le meilleur itinéraire. Rien qu’en France, les automobilistes sont plus de 17 millions à utiliser l’application.

Son grand avantage ? L’application est totalement gratuite. Son utilisation aide à économiser quelques euros. Waze permet de trouver le meilleur itinéraire, certes, mais elle peut faire encore mieux. Elle peut identifier en une fraction de seconde la présence de radars et de policiers sur les routes.

De ce fait, les automobilistes ne se privent pas de l’application Waze pour éviter de se faire flasher. Connaître en amont l’emplacement des radars et des policiers est un grand avantage pour échapper aux éventuelles amendes. Il faut rappeler qu’en 2021, le gouvernement avait demandé l’arrêt de ce signalement, mais le Conseil constitutionnel l’a rejeté.

À voir Retraite : les astuces pour augmenter facilement votre petite pension et vivre mieux

Désormais, les policiers ne vont plus être dupés. En utilisant la même application, les policiers ont dégoté une nouvelle ruse pour forcer les automobilistes à respecter les vitesses réglementaires, comme c’est le cas des politiciens britanniques, toujours avec Waze.

Comment font les policiers pour ralentir les automobilistes ?

D’après les explications des policiers sur leur compte X (anciennement Twitter), le principe est de placer des points fantômes sur Waze. L’objectif est de laisser croire aux automobilistes de la présence des points de contrôle sur certains endroits. Une information qui circule rapidement sur l’application.

Ce faux signalement oblige les conducteurs à se tenir à carreaux. « Nous ne mettons absolument pas de marqueurs de police au hasard sur Waze pour nos patrouilles, non jamais. Un moyen facile de faire ralentir les conducteurs sur nos routes. Merci Waze » écrit le service de police sur son compte du réseau social.

Pour l’instant, aucune information ne prouve que les policiers Français usent de cette ruse sur Waze pour attraper les automobilistes. En tout cas, jusqu’à présent, les conducteurs français n’ont pas encore évoqué le sujet. De plus, on a pu voir sur BFMTV la fiabilité de cette technique de faux signalement sur Waze.

Les policiers britanniques, quant à eux, semblent avoir trouvé le meilleur moyen de faire régner l’ordre sur leurs routes. L’application Waze fait désormais partie de leur technique infaillible pour obliger les conducteurs à respecter les vitesses réglementaires.

À voir Gaz : 5 astuces infaillibles pour diminuer votre facture malgré la flambée des prix

Waze : Une nouvelle ruse qui fonctionne vraiment ?

Les policiers britanniques se sont remué leurs méninges afin de diminuer les risques d’accidents sur leurs routes. Mais les faux signalements de radars sur Waze fonctionnent-ils vraiment ? En réponse à cette question, BFMTV s’empare du sujet et mène une petite enquête.

Résultats : les utilisateurs de l’application Waze peuvent connaître en quelques secondes l’absence de ces signalements fantômes. Ce qui signifie que les faux signalements des radars n’ont pas vraiment d’utilité. Les conducteurs peuvent reconnaître facilement s’ils sont réels ou non.

Vous aimez ? Partagez !

Info Menton est un média indépendant. Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités :