Vous êtes ici :   Accueil   >   France   >   Taxe foncière : les Français qui profiteront d’une exonération en 2024, en faites-vous partie ?

Taxe foncière : les Français qui profiteront d’une exonération en 2024, en faites-vous partie ?

Il y a une possibilité d’exonération de la taxe foncière pour quelques Français contribuables. Voici les critères pour en bénéficier.

Montrer le sommaire Cacher le sommaire

Les Français doivent faire face à un certain nombre de dépenses au quotidien. Pourtant, les prix ne cessent de s’accroître à cause de l’inflation. Mais en plus, ils doivent payer la taxe foncière, dont les autorités ont augmenté le taux. Heureusement, certaines personnes peuvent échapper à ce paiement. Découvrez si vous en faites partie.

Taxe foncière : La facture augmente cette année

Chaque année, les propriétaires doivent payer la taxe foncière à l’administration fiscale. Elle s’applique aussi bien aux résidences principales qu’aux résidences secondaires. En principe, son montant dépend de la valeur locative de leur bien, et du taux d’imposition local.

Il faut savoir que le gouvernement augmente chaque année le montant de cette taxe foncière. Il s’agit notamment d’une indexation sur l’inflation. Cette année, l’augmentation est de 3,9 %. Une hausse assez importante qui risque de compliquer encore plus la vie des ménages.

Mais à ce taux s’ajoute celui de la collectivité locale. En effet, plus de 15 % des communes françaises ont choisi d’augmenter le taux de la taxe foncière. Dans la capitale, par exemple, ce sera 20,5 %, contre 13,5 % en 2023. Pour Meudon, elle sera de 35 %, tandis qu’elle s’élèvera à 24 % pour Grenoble.

À voir Faut-il toujours accepter un héritage ? Décryptage

Cette augmentation, qui n’est évidemment pas des moindres, va peser lourd sur le porte-monnaie des contribuables. Cette année, ils devront payer plus de taxe foncière que l’année dernière. Toutefois, certains critères permettent de bénéficier d’une exonération.

Comment se faire exonérer de cette taxe ?

Certaines personnes pourront échapper au paiement de la taxe foncière. Ce privilège fiscal, l’administration fiscale l’accorde à une certaine catégorie de personnes. Il s’agit notamment des propriétaires immobiliers qui ont 75 ans et plus.

Il faut toutefois avoir atteint cet âge au 1er janvier de l’année d’imposition et disposer de revenus modestes. Mais les personnes âgées ne seront pas les seules à bénéficier de cette exonération de la taxe foncière. Elle concerne également les allocataires de l’AAH ou Allocation aux adultes handicapés.

Il en va de même pour les bénéficiaires de l’Allocation de solidarité aux personnes âgées (Aspa). C’est aussi le cas pour les bénéficiaires de l’Allocation supplémentaire d’invalidité (Asi). Cependant, celle-ci a lieu sous condition de ressources.

Le revenu imposable d’une personne seule ne doit pas dépasser 11 885 euros. Pour un couple ou un partenaire pacsé, ce montant est de 18 233 euros. Sachez en outre que ces personnes peuvent également demander l’exonération de la taxe foncière sur leur résidence secondaire.

À voir Quel est le salaire max pour toucher la prime d’activité ?

Taxe foncière : Quand faut-il la payer ?

Si vous n’entrez pas dans cette catégorie, vous devrez donc payer votre taxe foncière. Cette année, il faudra le faire avant le 15 octobre. Cela vaut pour les personnes qui choisissent de ne pas payer via leur espace en ligne.

En revanche, la taxe foncière sera due le 22 octobre pour les contribuables qui paient en ligne. En revanche, le fisc envoie l’avis d’imposition à la fin du mois de septembre, par e-mail ou par courrier. Informez-vous dès maintenant concernant le montant que vous devez régler. En effet, la moindre erreur de votre part pourrait vous coûter très cher. Cela pourrait même aller vers des procédures judiciaires difficiles à solutionner.

Vous aimez ? Partagez !

Info Menton est un média indépendant. Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités :