Crise sanitaire : nous devons craindre une nouvelle vague, c’est ce que martèle Arnaud Fontanet, membre du conseil scientifique !

Ces dernières semaines, on observe un recul considérable de la pandémie de la Covid 19 en France. En témoignent les statistiques liées aux contaminations et aux décès en constante baisse depuis la mi-septembre. Cependant, cette accalmie constatée est loin de satisfaire tout le monde. C’est le cas notamment d’Arnaud Fontanet, membre du conseil scientifique qui une nouvelle fois tire sur la sonnette d’alarme.

Arnaud Fontanet redoute toujours le pire malgré une quatrième vague de la Covid 19 en perte de vitesse

Pour ce médecin épidémiologiste de renom, l’heure n’est pas encore à l’apaisement au sujet du coronavirus. Bien que les dernières semaines soient marquées par un dégel significatif de la crise sanitaire, il exhorte les Français à redoubler d’efforts une nouvelle fois.

Une position qu’il soutient fermement au sein du conseil scientifique instauré pour conseiller au mieux le président de la République dans la gestion de cette crise qui dure depuis plus d’un an. D’après ses analyses et ses estimations, on pourrait s’attendre à « un nouveau rebond » du virus à l’automne. De quoi inquiéter la majorité des Français, persuadés au vu des dernières améliorations que le risque de survenue d’une cinquième vague avait disparu.

Arnaud Fontanet rappelle le scénario catastrophe sanitaire de septembre 2020

Pour montrer la pertinence de son point de vue, Arnaud Fontanet fait référence à la situation sanitaire similaire vécue par l’hexagone à la même période de l’année dernière. En effet, après une première vague inattendue et meurtrière du coronavirus au premier trimestre de 2020, on avait également observé une certaine amélioration.

Mais cet instant de répit n’a été que de courte courte durée, car quelques mois plus tard, la deuxième vague a surpris la France et ses pays voisins. C’est ce que redoute donc une nouvelle fois l’éminent chercheur de l’Institut Pasteur.

Les mesures de restrictions doivent donc être maintenues

Pour Arnaud Fontanet, il serait imprudent de céder à la tentation d’un retour rapide à la vie normale espéré par tous depuis des mois. C’est pour cela qu’il prévient dans les colonnes du Parisien que « Nous ne sommes pas tirés d’affaire ».

Il conseille donc au gouvernement un léger assouplissement des mesures. On aura d’ailleurs le temps de le constater bientôt à partir du 04 septembre avec la levée de l’obligation du port du masque dans les écoles primaires. On pourrait également s’attendre d’ici là à la levée de certaines jauges liées à la capacité d’accueil de certains lieux et espaces publics.

Mais pour ce qui est des aspects sensibles comme le pass sanitaire, Arnaud Fontanet estime que la prolongation de leur maintien serait bénéfique pour la France.

La campagne de vaccination doit donc être consolidée

Avec aujourd’hui plus de cinquante millions de primo-vaccinés, la France fait partie des meilleures élèves en termes de campagne vaccinale réussie en Europe. Une tendance qui doit donc se poursuivre selon Arnaud Fontanet pour servir selon lui de « bouclier » face à une éventuelle nouvelle vague. Cela permettra de ne plus être sans défense afin que le peuple français ne puisse plus revivre les sombres moments occasionnés par les vagues meurtrières observées depuis le début de la pandémie.

Afficher Masquer le sommaire
Accueil / Santé / Crise sanitaire : nous devons craindre une nouvelle vague, c’est ce que martèle Arnaud Fontanet, membre du conseil scientifique !