Clémentine Célarié (France 2) se sent totalement emprisonnée, elle s’exprime enfin sur les raisons !

Clémentine Célarié était sur le plateau d’On est en direct et elle a notamment pu évoquer la liberté d’expression dans le monde du cinéma.

Clémentine Célarié
Source : capture France 2

Depuis quelques mois, un débat assez houleux s’articule autour de la liberté d’expression notamment pour le cinéma. Si certains estiment que les langues ont tendance à se délier trop facilement, d’autres sont convaincus qu’il faut lever tous les tabous. Ce discours ne concerne pas seulement le cinéma puisque la carte de la liberté d’expression est souvent évoquée dans de nombreux domaines. Clémentine Célarié a donc pu s’exprimer sur ce sujet et elle semblait assez irritée.

Clémentine Célarié estime qu’il faut reconquérir la liberté de parole

L’ estime que l’époque a changé puisqu’il est désormais difficile de s’exprimer puisque cette liberté serait finalement bafouée. Sur le plateau de 2, Clémentine Célarié précise qu’elle ne se sent pas libre du tout, elle ne peut donc pas dire certaines choses comme elle le voudrait et cette situation est grave selon elle. Âgée de 63 ans, elle est convaincue qu’il faut désormais reconquérir la liberté de parole et il faut également que nous soyons tous responsables.

  • Clémentine Célarié peut tout de même se focaliser sur la fiction, car selon elle, il y a tout de même une liberté dans ce domaine.
  • Cela ne serait toutefois pas valable pour l’ensemble du cinéma et il est toujours désagréable de se sentir limité au niveau de la parole.
  • Elle n’a pas été la seule à évoquer ce secteur puisque le plateau de France 2 recevait aussi Michel Hazanavicius qui présentait son dernier ouvrage.

Selon lui, il n’a pas pu utiliser certaines vannes qui pouvaient être autrefois proposées, car l’époque a évolué et les tendances ne sont plus les mêmes. Le réalisateur a expliqué que l’humour change également en fonction de la période et il estime que « l’époque a extrêmement changé, pour le mieux, sur beaucoup de sujets ». La liberté d’expression revient souvent sur le devant de la scène et il y a parfois des discussions houleuses autour des tables, car est-il possible de partager le fond de sa pensée ?

Il suffit de se focaliser sur les caricatures pour comprendre que la liberté d’expression est parfois malmenée. De plus, certains sont convaincus que la liberté d’expression s’arrête lorsque les propos ou les dessins peuvent entraîner de la douleur ou une atteinte à l’intégrité. Il s’agit dans tous les cas d’un sujet assez complexe à aborder.

Clémentine Célarié présentait sa série Police de Caractères

Si l’actrice a été assez discrète sur les plateaux de tournage, sachez qu’elle revient avec une nouvelle série baptisée Police de Caractères. Elle sera notamment diffusée samedi 27 février et vous pourrez découvrir Clémentine Célarié dans le rôle principal et vous avez rendez-vous sur France 3 pour la découvrir. Il y a de grandes chances pour que les épisodes soient disponibles en VOD et en replay sur la plateforme dédiée à France Télévisions bien sûr.

Vous pourrez alors la découvrir dans les baskets de Louise Poquelin, elle est donc capitaine, mais le rôle est surtout conçu pour elle. En effet, Clémentine Célarié n’a pas toujours sa langue dans sa poche, elle est renommée pour partager le fond de sa pensée et ce serait aussi le cas de cette capitaine qui a tendance à dépasser les bornes comme elle peut le décrire. Toutefois, elle a tendance à l’apprécier grandement.

Sur les , certains ont largement apprécié sa présence aux côtés de Laurent Ruquier, elle n’a pas pu échapper à quelques critères notamment sur sa coupe de cheveux qui semble avoir fait couler beaucoup d’encre au vu des réactions sur .


Jennifer Labracuol

Je suis particulièrement intéressée par l'actualité people et politique, deux sujets pourtant diamétralement opposés ! Je partage donc mon avis régulièrement dans mes articles.